Automobile : prêt à passer à l'électrique ?

Voiture électrique

Le marché de l'automobile subit sa mue : entre la fin des ventes de voitures essence et diesel programmée en 2040 en France et la prise de conscience des populations de l'urgence écologique, les constructeurs automobiles envisagent l'avenir et sont contraints de développer l'alternative électrique. Ca vous tente ?

Accélérer, freiner

Alimentés par une batterie lithium-ion rechargeable (à l'instar des téléphones mobiles), le ou les moteurs électriques du véhicule offrent une accélération douce et linéaire, sans à-coups. Exit donc la boîte de vitesse et la pédale d'embrayage, on passe à un mode de conduite automatique plus confortable à l'usage, notamment dans les conditions urbaines (feux, stops, embouteillages).

Le freinage permet en outre de récupérer une partie de l'énergie de décélération pour recharger la batterie, toute économie étant bonne à prendre. L'entretien des véhicules électriques est en général allégé, les risques d'encrassement du moteur étant limités par rapport à un moteur thermique.

Bon à savoir : si vous êtes propriétaire d'un véhicule essence ou diesel, vous pouvez faire des économies sur vos pièces détachées en les achetant directement sur internet, auprès d'acteurs comme le site Piecesauto.fr.

Batterie et autonomie


L'autonomie des batteries constitue le véritable enjeu des constructeurs, afin de proposer une expérience satisfaisante aux conducteurs. A date, les véhicules électriques permettent en général de rouler entre 300 et 400 Km sans recharger. Le barre des 600 Km est d'ores et déjà annoncée par Tesla, bien en pointe sur la technologie des batteries.

Trois modes de rechargement sont disponibles auprès des consommateurs :
  • les prises de courant domestiques, qui nécessitent un temps long (souvent plus de 15h) pour une recharge complète,
  • les bornes dites Wallbox, à faire installer chez soi par un professionnel, offrant une durée réduite (4 à 7h)
  • les bornes publiques mises à la disposition par les municipalités et entreprises, pour une recharge quasi-complète en moins d'une heure.

Un large choix de modèles

Renault Zoé, Peugeot iOn, Nissan Leaf et autres Opel Ampera ont été les modèles précurseurs sur le marché de l'électrique.

En parallèle, Tesla, porté par Elon Musk, est venu bousculer le secteur en proposant des véhicules racés, voire sportifs, permettant de concilier design et performance.

D'autres grands constructeurs viennent de franchir le pas et proposent désormais des modèles en phase avec les attentes du moment, déclinés à la fois en thermique et en électrique. Citons notamment Peugeot qui sort en 2019 les prometteuses e-208 (citadine) et e-2008 (SUV), mais aussi Volkswagen qui lance cette année sa nouvelle famille de véhicules "ID.".

Bon à savoir : pour encourager la transition énergétique et la généralisation des véhicules électriques, l'Etat français subventionne l'achat à hauteur de 6000 euros, permettant à la gamme électrique de rester compétitive face au thermique.

La volonté conjointe des gouvernements et des constructeurs est bel et bien là. Mais vous, chers conducteurs, êtes-vous prêts à rouler électrique ?

Partager

A lire également

Dernier
Précédent
Suivant »

Réagissez à l'actualité