Le chant choral, source de bien-être pour petits et grands !

Le chant choral, source de bien-être pour petits et grands !

On le sait, la musique adoucit les mœurs. Mais selon une étude suédoise menée par les chercheurs de l’Université de Göteborg, chanter en chœur aurait également des vertus thérapeutiques pour… votre cœur !

Respirer à l’unisson

Des tests scientifiques ont montré que des choristes chantant à l’unisson voyaient leur rythme cardiaque ralentir, pour finalement se synchroniser sur le battement de leurs camarades chanteurs.

Ce résultat s’explique par la nécessité de gérer collectivement son souffle pour parvenir à une prestation sans faille. Et à chaque expiration, le cœur de chaque participant ralentit, synonyme de détente et de bien-être.

Des voix et des cœurs en harmonie : incroyable, non ?

Un pour tous et tous pour un

Au-delà de l’émotion et de l’union des forces, chanter en chœur serait donc bon pour la santé, car source d’apaisement, d’émotion et de concentration. Ce type d’activité musicale, où chacun contribue à un objectif commun, provoque un sentiment de communion et de puissance dans un réel esprit de groupe.

Solidarité, intensité, travail vocal : autant d’atouts qui permettent aux jeunes et aux moins jeunes de trouver un nouvel équilibre au sein de la communauté, où les individualités n’ont d’autres choix que de s’effacer.

Bon pour l'éveil et la concentration des enfants

Le chant reste avant tout une activité ludique et enrichissante, où chacun peut progresser à son rythme et prendre du plaisir, seul ou à plusieurs. Alors si l’on y réfléchit, la chorale ne serait-elle pas un bon remède pour apaiser les enfants les plus agités et faciliter leur intégration dans notre société ?

Pour vous en convaincre, lisez également cet article sur les bienfaits de la chorale pour votre enfant.

Et comme en France, tout finit par des chansons, voyons à quel point le chant choral est riche en émotion avec ce petit extrait de l’excellent et cultissime Sister Act !



Article sponsorisé

Partager

A lire également

Suivant
« Précédent
Précédent
Suivant »

Réagissez à l'actualité