Google Chrome OS : du web, rien que du web

Google Chrome OS

Google vient de lever le voile sur Chrome OS, son système d'exploitation connecté censé rivaliser avec Windows et Mac. Révolution en vue ?

Chrome OS, la nouvelle arme de Google, est résolument orienté utilisateur et optimisé pour un usage Internet. Simple, rapide et sécurisé, ce système d'exploitation joue la carte de l'instantanéité et de la portabilité pour révolutionner notre consommation de l'informatique.

Démarrage en 10 secondes, sortie de veille quasi-instantanée, accès au web immédiat : tout pour accélérer vos usages en évitant le superflu. Ce système basé autour du navigateur Chrome est en outre intimement lié au "cloud" (espace de traitement déporté), permettant à vos documents, favoris, réglages et applications d'être accessibles depuis n'importe quel terminal Chrome OS connecté (Wi-Fi ou 3G). Google insiste également sur la résistance de son produit aux virus et autres malwares et sur la mise à jour régulière et transparente de son système.

Non content de proposer une alternative crédible à Windows et à Mac aux particuliers, Google fait également le choix d'investir le monde de l'entreprise : Chrome OS apparaît comme une solution efficace s'appuyant sur des applications centralisées (cloud d'entreprise) et des accès distants à la bureautique classique, mais aussi aux logiciels compatibles du marché.

Grâce au nouveau Chrome Web Store, un nombre croissant d'applications permettra enfin d'enrichir l'utilisation des notebooks Chrome OS attendus mi-2011 sur le marché via les constructeurs Acer et Samsung.

Découvrez l'éventail des fonctionnalités Chrome OS en vidéo (en anglais) :



Pour tout savoir sur Chrome OS, rendez-vous sur http://www.google.com/chromeos.

A noter que Google lance dès aujourd'hui un programme pilote (réservé pour l'heure aux USA) permettant aux développeurs, entreprises, associations, individus et institutions de tester Chrome OS sur une machine allégée baptisée Cr-48.

Avec Chrome OS, une nouvelle étape technologique vient d'être franchie, à n'en point douter...

Partager

A lire également

Suivant
« Précédent
Précédent
Suivant »

Réagissez à l'actualité