X-Factor : j'ai assisté au premier prime



O doux parfum de fraîcheur ! Comme pour tout nouveau programme de télévision, une ambiance bon enfant régnait sur le plateau d'X-Factor, le show musical de la chaine W9. Après des castings relevés et des ateliers couperets, les neuf candidats ou groupes finalistes de l'émission se sont donc donnés rendez-vous à la Plaine Saint Denis pour le premier prime en direct devant le jury et les spectateurs impatients.

Une heure avant la prise d'antenne, le sympathique chauffeur de salle a eu la bonne idée de faire monter des inconnus sur scène pour leur offrir leur minute de gloire : chanter devant un public. Et les courageux interprètes s'en sont bien sortis ! On a même eu droit au retour des recalés de la demi-finale, notamment le groupe solidaire des plus de 25 ans, qui ont entonné un vibrant "Stone, le monde est stone" avec le public. Le ton est donné !

Arrive le "coming next" d'Alexandre Devoise qui, entre deux épisodes des Simpson, fait monter la température et donne un aperçu en direct sur l'antenne du plateau : ça crie, les banderoles fleurissent, l'attente est palpable.

Puis le gong retentit : X-Factor commence ! Arrivée du présentateur pré-cité, suivi du jury et des neuf candidats dont la simple présence enflamme le public. C'est vraiment bon esprit, pas de prise de bec, tout le monde est content d'être là, on ne sent pas vraiment d'esprit de compétition... mais le jeu reprend ses droits. Les uns après les autres, les finalistes vont reprendre des chansons imposées par leur coach : Julie Zenatti pour les moins de 25 ans, Marc Cerrone pour les groupes et Alain Lanty pour les plus de 25 ans. Se succèdent donc les Character Soul (trio féminin soul & RnB, protégée de Cerrone), Guillaume (grand dur au coeur tendre), Annie (tendre et puissante), Basilic (le très mélodieux quatuor d'artistes), Cyrielle (la timide rockeuse), Cécile (l'erreur de casting selon moi), Gauthier Dymon & Flo (improbable duo comico-artistique), Marie (la jeune artiste talentueuse et future gagnante du concours) et Sébastien (le chanteur habité).



Mention spéciale à Basilic (avec une reprise énergique de Queen), Marie (qui s'est attaqué tranquillement à la montagne Mariah Carey) et Sébastien (et sa jolie reprise des Dix Commandements) qui sont à mon sens au-dessus du lot. Le public a voté : Cyrielle et Cécile sont en ballotage pour la suite des évènements, elles doivent repasser sur la chanson de leur choix et convaincre le jury. Cécile passe en première avec No One, plutôt bien emmené, et Cyrielle met le feu au public présent avec sa reprise de Téléphone : y a pas photo, quant Cyrielle veut, Cyrielle peut ! Il ne lui manque que cette petite dose de confiance en elle pour aller plus haut.

Le jury vote sans surprise pour Cyrielle par deux voix contre une, Alain Lanty ayant défendu jusqu'au bout sa protégée. Cécile quitte donc l'aventure sous les applaudissements, les autres repartent pour quelques semaines de vibrations et de plaisir.

Petites remarques sur le jury en passant : Marc Cerrone glisse gentiment vers le rôle du grand méchant de service, en faisant bien comprendre à certains finalistes qu'il ne les aime pas, sans ménagement. Julie Zenatti est toujours aussi mal à l'aise en étant de l'autre côté de la barrière, nul doute qu'elle préfèrerait prendre un micro et laisser son organe s'exprimer plutôt que de juger et rester assise devant la caméra. Alain Lanty est fidèle à lui-même, doux et perfectionniste.

J'ai donc passé un très agréable moment sur ce prime, avec un plateau à taille humaine, de jolies lumières, quelques effets pyrotechniques bienvenus, des chansons entrainantes et des candidats talentueux, se soutenant mutuellement. Dommage pour les retours sons, les clameurs couvraient les conversations en plateau. A revoir à la télé ! Nul doute que ce programme, qui laisse sa chance à tout le monde, gagnera rapidement en popularité.

A suivre tous les lundis sur W9 et sur http://x-factor.w9.fr.

MAJ : record d'audience pour W9 ce lundi soir. Et j'ai oublié de préciser, en revoyant le prime, que les candidats chantaient sans prompteur. C'est suffisamment rare pour être signalé.

Partager

A lire également

Suivant
« Précédent
Précédent
Suivant »

Réagissez à l'actualité