Fermer les yeux pour voir, un nouveau langage graphique et tactile pour les emballages du quotidien

O joies du marketing ! Le packaging prend de plus en plus d'importance dans notre société de consommation, et les produits alimentaires n'échappent bien sûr pas à la règle : couleurs à profusion et styles graphiques variés sur des emballages aux formats souvent standardisés. Joli certes, mais essayez de fermer les yeux et de distinguer deux boites de conserve, par exemple ? Un calvaire pour les déficients visuels qui semblent avoir toutes les peines du monde à faire leurs courses et à trier leurs achats à la maison. Alors il est vrai que certaines enseignes ont complété leurs emballages avec du braille, mais les statistiques montrent que ceux qui maîtrisent ce langage représentent une toute petite partie des malvoyants.


C'est dans cette optique qu'une jeune designer, Audrey Dodo, a sollicité le Comité Louis Braille pour créer avec lui un nouveau langage graphique et tactile qui répondra à la fois aux besoins des non-voyants, des malvoyants, mais aussi des voyants, enfants comme adultes, français comme étrangers. Basé sur l'association de pictogrammes en relief et colorés, et de textes en blanc sur fond noir pour un contraste optimal, "Fermer les yeux pour voir" permet à tout un chacun d'identifier rapidement le contenu d'un emballage, sans trop d'effort. Une initiative qui mérite d'être saluée et qui, espérons-le, trouvera prochainement sa place dans nos rayonnages de supermarchés.
Révélé par TrendsNow.

Partager

A lire également

Suivant
« Précédent
Précédent
Suivant »

Réagissez à l'actualité