La Marseillaise sifflée au Stade de France : tout un pataquès !

Tu parles d'une nouvelle ! Vous avez certainement entendu parler des sifflets durant la Marseillaise lors du récent match amical France-Tunisie. Et bien je lis à l'instant sur Eurosport.fr que la Ministre des Sports, notre chère et inspirée Roselyne Bachelot, vient de décider au terme d'une réunion avec les instances du football français d'arrêter immédiatement les futurs matches où la Marseillaise serait sifflée, avec retrait des tribunes de la part des officiels et suspension des matches amicaux avec les équipes concernées. Non mais on va où, là ??

D'aucuns haut-placés parlent d'insulte à la République, de traumatisme chez nos petits Bleus, de comportements insupportables, et j'en passe. Ok, c'est pas très classe de siffler un hymne, ça manque de respect, mais la bêtise humaine est partout ! Et l'Etat français croit pouvoir la juguler à coup de mesures insensées ? Bon courage ! Cette histoire prend des proportions qui dépassent l'entendement : il y aura toujours dans le foot des gens pour siffler, aussi réduits soient-ils. Et si 3 idiots manifestent leur aversion envers notre pays, on va priver leur équipe de futures rencontres contre la France ? Ou alors on va leur faire la morale par je ne sais quel moyen en espérant qu'ils vont se tenir à carreaux ? Douce utopie. Sans parler du remboursement des billets si le match est annulé (l'Etat se porte la aussi garant, décidément !). Au prochain match des Bleus, on va tous trembler en espérant ne pas entendre de sifflets, douce ambiance dans les gradins.

Eh, les gars, on redescend sur terre ! Le sport est un jeu avant tout, un état d'esprit ! Y a certainement des choses plus graves à régler dans le football, comme les préoccupations des joueurs de Ligue 1 qui se sentent progressivement dépossédés de la destinée de leur sport, la fiscalité assomante qui diminue la qualité de notre championnat, l'arbitrage toujours plus critiqué, les indices UEFA et FIFA décroissants de nos équipes, les droits du foot apparemment mal répartis, les sélectionneurs protégés, les contrats juteux qui pourrissent l'esprit du sport et font la part belle au business, etc.

Et pour finir sur le coup des sifflets, sincèrement, personne ne se demande si le fait de choisir la chanteuse Lââm, qui se la pète comme pas deux avec son style zoulette bling-bling à deux balles, qui est devenue has-been au possible et qui casse les oreilles au public, a été judicieux ? Je mets ma main à couper que beaucoup l'ont sifflée elle, et non la Marseillaise, comme elle l'a été lorsqu'elle a fait la première partie de P!nk à Bercy il y a quelques années. J'y étais, j'ai eu honte pour elle.

Alors, de grâce, il faut savoir raison garder, évitons de sanctionner à tout va, surtout lorsqu'on se bat contre des moulins. Fin du billet d'humeur.
"Le bon sens est la chose la mieux partagée du monde... La connerie aussi." (Jacques Rouxel)

Partager

A lire également

Suivant
« Précédent
Précédent
Suivant »

2 commentaires

commentaires
Mason
16/10/08 14:43 delete

et surtout arrêter un match qui n'a pas commencer c'est plutôt osé comme idée :)

et puis 30 000 personnes dans les rue après un match annulé : bon courage messieurs les CRS :)

Reply
avatar
17/10/08 01:23 delete

nan mais ils se rendent pas compte, je pense !

Reply
avatar

Réagissez à l'actualité